Parfums fleuris Candora

Les Parfums Fleuris

Les fleurs, au coeur de toutes créations parfumées, sont souvent à l’origine de nos premiers émois olfactifs. Aussi bien dans la parfumerie en général que chez la Maison Candora, la famille des parfums fleuris est la plus riche étant donné la grande variété de créations autour d’une fleur. Dans la collection des parfums Candora Paris, les parfums fleuris ont été travaillés pour rappeler fortement leur senteur naturelle. Ces fleurs peuvent être mélangées entre elles pour former des bouquets ou animées de touches épicées, fruitées, boisées.

Parfums fleuris : langage des fleurs

Avec les couleurs vives, le parfum est un élément essentiel de la panoplie de séduction que la fleur met en place pour attirer l’insect pollinisateur. La nature a tout prévu. Les fleurs tropicales pollinisées par des colibris ne sentent généralement pas car les oiseaux sont dépourvus d’odorat.

Les parfums sont fabriqués par des glandes dites osmophores qui se trouvent à la surface des pétales. Elles émettent des molécules odorantes libérées dans l’air. Elles ne fabriquent pas une molécule, pas deux non plus, mais entre cent et trois cent ! La nature est généreuse. Elle ne compte pas ! C’est ce qui fait l’incroyable richesse, la complexité des odeurs des fleurs.

Capturer les senteurs des fleurs

Fasciné par ces parfums naturels, à l’instar du papillon ou de l’abeille, l’homme a cherché à récupérer cette merveilleuse odeur, à se l’approprier. Le parcours est semé d’embuches… Ces molécules odorantes sont souvent des huiles. La distillation à la vapeur d’eau est alors la technique la plus efficace : la vapeur traverse le pétale et emporte la précieuse molécule huileuse. Il ne reste qu’à refroidir pour que la vapeur redevienne liquide. L’huile se sépare alors de l’eau.

Il n’y a que deux limites à cette façon de s’approprier ce trésor naturel. La première est le rendement très faible de certains pétales en huile essentielle – une tonne de pétales donnera de 500 g à 10 kg d’huile selon les variétés de fleurs. La seconde limite est la chaleur de la vapeur qui peut s’avérer excessive pour nombre de molécules, elle les « dénature ».

Il a fallu alors chercher d’autres méthodes que des générations d’artisans ont mis au point – à Grasse ou ailleurs – en se transmettant les secrets de fabrication de père en fils.

Interpréter les odeurs des fleurs dans une création originale

Des natures mortes classiques aux Iris de Van Gogh, le peintre va chercher à transmettre une émotion pour aller au-delà de la simple reproduction dans laquelle l’homme ne peut égaler la nature. Les parfumeuses de Candora vous offrent leur perception de ces fleurs. Il y a ce que la technique a capturé et ce que leur sensibilité artistique va apporter. La palette de fleurs de la collection les parfums fleuris Candora couvre les classiques : l’eau de toilette Rose, l’eau de toilette Iris et l’eau de toilette Jasmin (qui sont les trois fleurs reines de la parfumerie), suivies de près par l’eau de toilette Lavande et l’eau de toilette Fleur d’Oranger, et complétées par l’eau de toilette Muguet et l’eau de toilette Seringa. La liste a vocation à s’allonger chaque année.